16/06/2012

La clé

 

 

larme.jpg

Quand la douleur fait son apparition, elle semble éternelle, insoluble, tellement violente d'être soudaine et ingérable, et pourtant...

Elle ne durera pas, il suffira d'un pas, encore, un peu plus loin, en soi, vers soi pour trouver juste un peu en avant, la clé...

Cette clé qui ouvre des multitudes de portes que nous n'aurions peut-être pas cherchées sans avoir croisé la douleur...

16:08 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je me suis arrêtée sur votre blog et votre article m'a interpellée sur ces portes qui peuvent s'ouvrir si on y prête attention et en particulier suite à une grande douleur .

Écrit par : Arlette | 24/06/2012

Je pense que l'inconscient choisit parfois de construire des murs, de s'imposer l'insupportable pour pouvoir le transcender...

Écrit par : isabelle dys | 02/08/2012

Les commentaires sont fermés.